Cinéma Un documentaire qui promet de faire parler de lui. Les deux acteurs Leonardo DiCaprio et Fisher Stevens se sont mués en réalisateurs pour un résultat d'une heure trente. Ils se sont rendus à travers le monde, chez les bons comme les mauvais élèves de l'écologie, du Groenland à l'Indonésie, pour refléter une réalité globale. DiCaprio est le seul présent à l'image. Le titre est annonciateur ("Before the flood" en anglais), le distributeur encore plus (National geographic channel) et le synopsis anéantit le moindre doute: "Dévoilé avant l'élection présidentielle américaine, le documentaire vise à avertir les citoyens et à les inviter à voter pour des dirigeants qui font du climat une priorité, tout en proposant des solutions réalisables et pratiques pour sauver la planète". Plus qu'une prise à chaud de la violence avec laquelle nous exploitons les ressources naturelles, "Avant le déluge" est un film politique. Di Caprio y rencontre, d'ailleurs, le président Obama, Ban Ki Moon, secrétaire général aux Nations unies, mais aussi le pape François.


La phrase du film

"La vérité est que plus j'en apprends sur ce problème, et sur ce qui y contribue, plus je réalise tout ce que je ne sais pas." 
- Leonardo DiCaprio