Cinéma

Broken Flowers

Decca 988 3781 (Universal)

Jim Jarmusch aime les musiciens. Il les fait même jouer parfois, comme Tom Waits ou John Lurie. Il aime aussi en changer à chaque soundtrack et pourtant il a, tout au long de sa filmographie, un son bien à lui, à la fois identifiable et en évolution. Cette fois, il nous fait découvrir Mulatu Astatke, inconnu chez nous mais gloire de la musique éthiopienne dans les années 60. C'est une absolue révélation. Le style, très personnel, préfigure le reggae pour ce qui est des basses mais les cuivres sont bien plus étonnants encore, ils sont véritablement hypnotiques comme en suspension, planant au-dessus des nappes de claviers...

Mulatu Astatke assure une étonnante colonne vertébrale d'une BO qui en stupéfiera plus d'un. Il est éclectiquement entouré, entre Marvin Gaye et Gabriel Fauré. (F.Ds)

© La Libre Belgique 2005