Festival de Cannes

Monica Bellucci place l'ouverture du Festival de Cannes sous le signe de la danse, de la musique, de la politique et de l'humour.

Bien sûr, la robe très sexy de Lily-Rose Depp fera couler plus de salive, bien sûr, la tenue geisha africaine (si, si...) de Victoria Abril fera le tour des magazines de mode, bien sûr la petite tenue à paillette de Charlotte Gainsbourg redéfinira la mode glamour, mais ça, c'est habituel. Ce qui l'est moins, c'est le décalage humoristico-musical apporté par Monica Bellucci et son comparse, Alex Lutz, lors de cette soirée d'ouverture du 70e Festival de Cannes.

Ensemble, ils ont dansé sur Piensa En Mi, une chanson immortalisée par Pedro Almodovar, le président du jury, dans Talons aiguilles. Un tango torride, durant lequel Monica Bellucci mit la main aux fesses de son partenaire, le fit culbuter en arrière ("arrêtez, vous me faites mal") avant de l'embrasser langoureusement et longuement. Une séquence magnifiquet et drôle en même temps.

A l'image de cette cérémonie, débutée par une reprise de Le cinéma de Claude Nougaro par Louane et Benjamin Biolay. Et suivie de quelques jolis mots de la maîtresse de cérémonie, très sensuelle dans une robe tout en transparence, sur le Festival ("Cannes est le fruit d'une douce folie de tous les artistes qui ont envie de faire entendre la voix de l'enfant en eux"), le cinéma qui "n'a ni sexe, ni drapeau ni frontière", et les femmes ("12 films ont été réalisés par des femmes, le présiedent du jury est l'homme qui aime les femmes et l'image du festival est incarnée par Claudia Cardinale"). Avant de conclure : "Nous sommes tous des stars, chacun à sa manière Et le Festival permet à chacun d'avoir la lumière qu'il mérite. Bonne lumière à tous."

Le président Almodovar a lui promis "mon meilleur et mon pire: je vous promets d'être subjectif, passionné et souple."

La conclusion est revenue à Lily-Rose Depp, sublime dans une robe blanche très échancrée qui n'a pas fini de faire rêver: "Le soleil traverse les frontières, sans que les soldats lui tirent dessus."

Une belle ouverture, spectaculaire et pas pesante, contrairement aux dernière expériences. Pourvu que ce soit de bon augure pour la suite.