Festival de Cannes

A deux heures de la communication du Palmarès de ce 69e Festival de Cannes, la jurée Vanessa Paradis a livré ses premières réactions sur le site du Festival de Cannes.

Comment avez-vous abordé votre rôle de jurée ?

Au début avec beaucoup de trac et d’excitation de vivre cette première expérience à Cannes. Et ce qui est génial c’est qu’au bout de quelques jours, en discutant avec les membres du Jury, je me suis rendue compte qu’ils étaient tout aussi traqueurs que moi. C’est une telle responsabilité et un tel privilège que ça en devient difficile de faire des choix. Je ne m’attendais à ce que ce soit aussi fort, féérique et enivrant.

Quelle place a tenu la musique des films dans votre cœur de jurée ?

J’y suis très sensible mais c’est évidemment le film qui prime, l’histoire, la mise en scène, les acteurs, et la musique est comme une jolie robe qui vous enveloppe, elle ne change pas l’âme de la personne mais elle la sublime. Je ne crois pas qu’une musique puisse ruiner un film, ou alors il faut vraiment qu’il ne soit pas bon à la base.

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué dans l’expérience que vous venez de vivre ?

Difficile à dire mais ça va beaucoup me manquer ! Je n’ai jamais été autant au cinéma de ma vie ! Et la vie en groupe avec le Jury va aussi me manquer. Je suis très admirative et à l’écoute des professionnels qu’ils sont, mais ce sont surtout les personnes qui m’ont fait fondre. Il y avait une ambiance de respect, de générosité, beaucoup de beauté. On a vraiment créé des liens.