Cinéma Le Flamand Gilles Coulier signe un premier film émouvant sur une famille de pêcheurs déchirée.

Pris dans une tempête en mer du Nord, le capitaine d’un petit bateau de pêche tombe à la mer. Son fils Jean (Sam Louwyck) n’a rien pu faire pour l’aider. Alors que le vieil homme est entre la vie et la mort, celui-ci doit décider de la suite à donner à la petite entreprise familiale, en grandes difficultés depuis deux ans. La banque lui refuse d’ailleurs le prêt qui lui permettrait de remettre le navire en état. Désespéré, Jean souhaite revendre celui-ci. Mais pour cela, il a besoin de l’accord de ses deux frères, Francis (Sebastien Dewaele) et William (Wim Willaert)…

Connu en Flandre pour la série "Bevergem", Gilles Coulier signe ici un premier long métrage très prometteur, après avoir été révélé en sélection officielle à Cannes en 2013 avec son joli court "Mont Blanc", qui voyait un fils emmener son père octogénaire dans un dernier voyage vers la montagne. Le jeune réalisateur retrouve non seulement ici le comédien Wim Willaert mais aussi la thématique de la filiation et de l’adieu au père…

Si l’intrigue a un côté déjà vu (une fratrie se déchirant autour d’une question d’héritage), si le scénario n’est pas exempt de faiblesses (notamment une fin assez confuse), "Cargo" ne se limite pas à son histoire. Ce qui intéresse le jeune cinéaste flamand, ce n’est pas seulement de décrire des relations familiales difficiles mais aussi de faire le portrait d’un milieu social. Celui des pêcheurs d’Ostende, qu’il filme avec gravité pour montrer la dureté d’un métier de plus en plus menacé par la pêche industrielle. Des petits pêcheurs qui, contre vents et marées, se battent pour conserver leur fierté.

Pour donner chair à sa tragédie familiale, Gilles Coulier peut compter sur un trio d’excellents acteurs. Dans des registres très différents, Sam Louwyck (découvert dans "Any Way the Wind Blows" de Tom Barman en 2013), Wim Willaert (révélé par Yolande Moreau dans "Quand la mer monte…") et Sebastien Dewaele (vu dans "Ex Drummer" de Koen Mortier) se montrent très convaincants, parvenant, grâce à la justesse de leur jeu, à conférer à leur personnage profondeur et la dignité.


© IPM
Réalisation : Gilles Coulier. Scénario : Gilles Coulier & Tom Dupont. Photographie : David Williamson. Musique : Liesa Van der Aa. Montage : Tom Denoyette. Avec Sam Louwyck, Wim Willaert, Sebastien Dewaele, Josse De Pauw… 1h 30.