Cinéma Emmenée par Virginie Efira, la délégation belge est bien représentée, comme de coutume, aux César ce soir.

Ce vendredi soir se déroulera la 42e cérémonie des César, salle Pleyel, à Paris. Privée de président pour cause de polémique, elle aura toutefois sa statue du Commandeur en présence de Jérôme qui animera la soirée (si Jérôme Commandeur, ça ne vous dit rien, c’est le moment de lire son portrait en page 2).

C’est désormais coutume, une fois, la délégation belge est bien représentée. Après Yolande Moreau, Marie Gillain, Emilie Dequenne, Benoît Poelvoorde, François Damiens, Jérémie Renier et les autres; c’est au tour de Virginie Efira d’en être le porte-drapeau. On y reconnaît des abonnés de la cérémonie que sont les frères Dardenne, le directeur photo Christophe Beaucarne et la costumière attitrée d’Ozon Pascaline Chavanne. On observera aussi le retour parmi les… espoirs, de Jonas Bloquet qui fut "l’élève libre" de Joachim Lafosse, ainsi que Marc Engels, l’ingé-son de "L’Odyssée".

Par ailleurs et dans l’ombre, de nombreuses sociétés de production belges sont associées à des films nominés. Entre Chien et Loup a coproduit "Elle", 11 nominations. Scope est présent dans "Ma Loute" de Bruno Dumont et "Les Innocentes" d’Anne Fontaine. "La Tortue Rouge" du Néerlandais Michael Dudok de Wit est coproduit par "Belvision". "Diamant noir" d’Arthur Harari par les Liégeois de Frakas Production et "La Danseuse", six fois nominée, est une coproduction des Films du Fleuve, la société des Dardenne.

© AFP


Parmi la crème du cinéma mondial

Virginie Efira remportera-t-elle le prestigieux trophée de la meilleure actrice ? Elle le mérite car "Victoria" de Justine Triet lui donne l’occasion de montrer sa palette XL, de la fille sexy avec beaucoup d’abattage à la mère à la ramasse en passant par la case burn-out. Mais Isabelle Huppert est sur sa route et son année fut exceptionn"Elle". Virginie aurait eu davantage de chance de dire merci à ses parents et coucou à sa fille si elle avait été nommée dans la catégorie du meilleur second rôle féminin. Dans "Elle", précisément.

Les Dardenne, aussi, ont peu d’espoir de ramener le César du meilleur film étranger. On se souviendra que les professionnels belges ont estimé que "La Fille inconnue" n’avait pas le niveau pour participer aux Magritte, et n’était pas à la hauteur de "Je me tue à vous le dire". Leurs collègues français, en revanche, placent les Dardenne parmi la crème du cinéma international aux côtés de Cristian Mungiu ("Baccalaureat"), Ken Loach ("Moi, Daniel Blake"), Kleber Mendonça Filho ("Aquarius"), Xavier Dolan ("Juste la fin du monde"), Maren Ade ("Toni Erdmann") et Kenneth Lonergan ("Manchester by the sea").

What else ? Eh bien, le champagne sera remplacé par du café, servi par George, avant de recevoir un César d’honneur.