Cinéma

Le 22 février prochain, le cinéma belge francophone sera à nouveau sous les projecteurs de la cérémonie des César où il récolte un nombre impressionnant de nominations.

Le film de Joachim Lafosse, A perdre la raison, déjà nommé à 7 reprises pour la prochaine Cérémonie des Magritte du Cinéma Belge le 2 février, sera ainsi en lice pour le César 2013 du Meilleur Film Etranger. Il y côtoiera Rundskop/Tête de bœuf de Michael R. Roskam, ainsi que La part des anges de Ken Loach, coproduits par Les Films du Fleuve des frères Dardenne.

Le réalisateur d’origine namuroise Lucas Belvaux concourra dans la catégorie Meilleure Adaptation avec 38 témoins (7 nominations aux Magritte), aux côtés de De rouille et d’os de Jacques Audiard, également coproduit par les frères Dardenne. Matthias Schoenaerts est nommé pour ce film dans la catégorie Meilleur Espoir Masculin .

Dans la catégorie Meilleur Film d’Animation, Ernest et Célestine, adaptation de l'oeuvre de Gabrielle Vincent par le Français Benjamin Renner et les Belges Vincent Patar et Stéphane. Le court-métrage d'animation Oh Willy..., écrit et réalisé par le duo Emma de Swaef et Marc James Roels, est également nommé dans cette catégorie.

La catégorie court métrage est irriguée par un autre auteur belge avec Le cri du homard de Nicolas Guiot

Saluons par ailleurs les 5 nominations aux César de Populaire de Régis ainsi que celles de Yolande Moreau (Meilleur Second Rôle) pour Camille redouble et Jérémie Rénier (Meilleur Acteur) pour Cloclo.

La Cérémonie des César se déroulera le 22 février prochain à Paris.