Cinéma

Les Réalisateurs

Par Jean Tulard

Ed. Robert Laffont, col.Bouquins,

1020 pp., 28 € env.

Neuvième édition, pour le volet «réalisateurs» du dictionnaire du cinéma de Jean Tulard - une institution dont la première parution remonte à 1982.

Woody Allen orne cette fois la couverture d'un volume consacrant une notice critique à quelque 3 000 metteurs en scène. Parmi ceux- là, divers nouveaux venus: Lucas Belvaux, avec sa trilogie, Todd Haynes («Velvet Goldmine», «Far from Heaven») ou Sophie Marceau avec «Parlez-moi d'amour», inédit en Belgique, ont ainsi trouvé grâce aux yeux de l'auteur. Nulle trace, par contre, d'un Frédéric Fonteyne, en dépit d'«Une liaison pornographique», ou d'un Todd Solondz, dont le travail, depuis «Welcome to the Dollhouse», est pourtant largement salué - et méritait à tout coup plus de considération que celui d'un Roger Kumble, réalisateur du seul et fort dispensable «Cruel Intentions», en 1999.

Ce sont là, bien évidemment, les limites inhérentes à ce type d'entreprise, forcément incomplète mais par ailleurs fort utile. Consacrés ou peu connus, tous les cinéastes recensés ont droit à leur filmographie, à une courte analyse critique mais encore, pour certains, à quelques repères biographiques.

Mieux qu'une carte de visite, donc, un avant-goût succinct et un outil précieux, que l'on soit simplement curieux ou franchement cinéphile... (J.-F. Pl.)

© La Libre Belgique 2003