Cinéma

Histoire des cinémas bruxellois

Marc Crunelle

Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, 48 pp. illustrées

Le 35e numéro de la collection «Bruxelles, ville d'art et d'histoire» qu'édite la Région de Bruxelles-Capitale , est consacré aux salles de cinéma qui - des décennies durant - accueillirent des millions de spectateurs qui ne prétendaient pas forcément au titre de cinéphiles. Une étude non exhaustive, génératrice d'émotions pour les aînés: ceux qui ont franchi à présent le cap de la cinquantaine et qui se souviennent d'un temps - les années 50/60 - où Bruxelles regorgeait de salles. On venait parfois de Paris (Truffaut et Tavernier nous en confirmèrent leur expérience personnelle) pour y voir des films non montrés ailleurs: qui l'eût cru? Chaque salle (surtout «de quartier») avait sa personnalité, ses fidèles du samedi soir ou du dimanche après-midi, et ses mythiques matinées enfantines qui déchaînaient des chahuts monstres et où l'on flirtait ferme. Déplorons simplement que cette brochure ne contienne pas la liste intégrale des 446 salles qui aimantèrent les foules au fil des ans, de l'«Astor» à «L'Étoile» et du «Louvre» au «Savoy». Une étude dont la vertu apéritive devrait conduire des chercheurs à réaliser un ouvrage scientifique sur ces temples détruits (ou reconvertis) qui furent des lieux de rêve. Et des lieux de rêves. (Fr.M.)

© La Libre Belgique 2004