Cinéma

Toute une vie 2: Simon

Scénario Claude Lelouch,

dessin Bernard Swysen,

46 planches, éditions Soleil

Voici 30 ans, «Toute une vie» ne fut pas un succès mémorable. Lelouch a voulu lui donner une seconde chance sur planches, conduisant ainsi à contresens du trafic qui va de la bédé vers le ciné. Qui sait? Peut-être verra-t-on un jour sous cette forme les trois volets d'un autre bide: «Le genre humain». Après «Sarah», le tome I de cette saga banalement dessinée par Bernard Swysen qui racontait les peines de coeur d'une petite fille très riche; voici le tome 2, voici Simon, qui a grandi derrière les barreaux, a fait ses premières armes dans le porno, a fait fortune dans la pub et s'attaque au long métrage traditionnel. Simon et Sarah ont-ils tout pour s'entendre? On le saura dans le tome 3. On ne l'attend pas avec impatience, tant Lelouch accumule les clichés et les phrases sentencieuses : «Je préfère gagner de l'argent avec du fumier que d'en perdre avec du parfum». «Je t'ai donné le goût de la sécurité alors que j'aurais dû te donner le goût du risque ». Du pur Lelouch avec ses obsessions, sa philosophie. (F.Ds)

© La Libre Belgique 2005