Cinéma

Inséparables depuis l’enfance, trois jeunes filles sont bien décidées à passer la plus belle soirée de leur vie à l’occasion du bal de promo, véritable rite de passage à l’âge adulte pour les teenagers américains. Les donzelles passent d’ailleurs un pacte : ce soir, elles perdront toutes leur virginité avec leur cavalier respectif, histoire de pouvoir fêter ensemble leur "sexanniversaire". Mère célibataire très attachée à sa fille, qu’elle ne peut se résoudre à voir partir à l’université loin d’elle, Lisa (Leslie Mann) tombe par hasard sur un échange de SMS entre sa fille et ses copines. Avec l’aide de Mitchell (John Cena) et Hunter (Ike Barinholtz), elle parvient à déchiffrer le langage Emoji codé employé par leurs filles : celles-ci sont bien décidées à de leurs copains… Affolés, les trois parents décident de tout faire pour les empêcher de passer à l’acte.


Productrice sur la série de Tina Fey "30 Rock" mais aussi sur la saga "Pitch Perfect", Kay Cannon signe un premier film dans la lignée des comédies hollywoodiennes nouvelle génération. On ne s’étonne donc pas de retrouver Seth Rogen à la production de ce film plutôt culotté, qui s’attaque frontalement au rapport problématique de l’Amérique à la sexualité. Avec un tel thème, l’humour est forcément en dessous de la ceinture - avec notamment une scène d’une vulgarité décomplexée où l’on découvre une nouvelle façon de boire sa bière… Alors c’est con, souvent très con même. Et pourtant, impossible de ne pas ébaucher un sourire par moments, voire carrément de rire devant les pitreries de ces parents dépassés et rétrogrades, incapables de laisser grandir leurs petites filles…

Et, une fois n’est pas coutume dans ce genre de comédies potaches très explicites (et trop souvent faussement audacieuses), l’autocensure et le retour à l’ordre moral ne sont ici pas de mise.

Réalisation : Kay Cannon. Scénario : Brian et Jim Kehoe. Avec Leslie Mann, John Cena, Ike Barinholtz, Kathryn Newton, Gideon Adlon, Geraldine Viswanathan… 1 h 42.

© IPM