Cinéma

Deauville, qui accueille chaque année un festival du film américain, a effacé lundi le nom d'Harvey Weinstein de la cabine de plage baptisée en 1998 en hommage au producteur aujourd'hui accusé de harcèlement, a annoncé la station balnéaire française. 

"En soutien aux nombreuses femmes qui ont témoigné des agissements de Harvey Weinstein, la ville de Deauville a décidé d'effacer son nom jusqu'alors inscrit sur une lice de la Promenade des Planches", a expliqué le service de communication de la ville, située en Normandie.

Deauville compte plusieurs centaines de cabines de plages au nom de stars venues à son festival du cinéma américain. Harvey Weinstein avait fait le déplacement en 1998.

"Deauville s'associe à tout ce qui peut faire reculer toutes les formes de harcèlement et de violence faites aux femmes", a déclaré Philippe Augier, maire de Deauville.

Dimanche, de nombreuses personnes s'étaient émues sur Twitter de l'existence d'une cabine de plage au nom de producteur à Deauville.