Cinéma

Avec ses deux Palmes d’or, Haneke est un cinéaste qui a sa place au côté de Kubrick, avec lequel il partage un grand intérêt pour le thème de la violence. "Funny Games" est son film le plus insoutenable sur le sujet tant il illustre à la perfection son approche : comment montrer la violence sans la rendre agréable. L’autre caractéristique fondamentale de son cinéma est son rapport au spectateur. Il a une façon très personnelle d’installer une distance, de le piéger, de le forcer à rester actif, tant il refuse l’identification - qui rime avec manipulation. Pour lui le cinéma doit interroger.

Sortie aujourd'hui de "Happy end", nouveau film de Michael Haneke. Rencontre avec le réalisateur d'"Amour", qui pratique la mauvaise conscience et l'émotion à froid.