Cinéma

Il y a 100 ans, Angèle Laval, a semé la panique parmi les habitants de Tulle. Pendant quatre ans, cette employé de la préfecture a envoyé plus d’une centaine de lettres anonymes accusatrices et obscènes avant d’être arrêtée. 

Surnommée "l'oiseau funèbre" lors de son procès, son histoire a fait entrer l’expression "Le Corbeau" dans la langue française, popularisée par le film « Le Corbeau » de Henri-Georges Clouzot qui s’inspire de cet épisode. Pour la première fois depuis un siècle, une exposition présentant les lettres est organisée à Tulle.