Cinéma

Quelques jours avant d’embrasser son précieux Ours d’or à l’issue de la 67e Berlinale, en février dernier, Ildikó Enyedi était curieuse de rencontrer les journalistes, au lendemain de la projection de "On Body and Soul" pour recueillir leurs impressions. Très posée, cette cinéaste de 61 ans prend le temps de réfléchir à ses réponses, pour tenter de faire pénétrer son interlocuteur dans son univers singulier, où rêve et réalité se répondent…

Qu’avez-vous rêvé la nuit dernière ?