Cinéma Le réalisateur britannique revient sur l’échec de son film aux Etats-Unis, conséquence malheureuse de l’élection de Donald Trump.

Sept ans après "The Debt", autre thriller relatant les dessous d’une opération des services secrets israéliens, le réalisateur britannique john Madden a retrouvé Jessica Chastain pour "Miss Sloan". On l’a oublié, tant l’actrice ne chôme pas, mais en moins de dix ans, celle-ci s’est imposée comme l’une des plus brillantes comédiennes de sa génération. "Lorsque nous avons tourné "The Debt", elle était encore totalement inconnue", se souvient le réalisateur. "Quand le film est sorti, le public l’avait découvert dans "Tree of Life" de Terrence Malick. Sur le tournage de "The Debt", je découvrais chaque jour l’étendue de son talent et de ses capacités. En lisant le scénario de "Miss Sloane", il ne faisait aucun doute pour moi qu’elle était le choix évident. C’était un rôle parfait pour elle. Et je savais que le défi l’intéresserait."

Votre regard sur le fond de "Miss Sloane" a-t-il changé entre le tournage et la sortie - compte tenu de l’évolution de la situation politique aux Etats-Unis ?