Cinéma

L’heure est grave : Igor Yaboutich, stalinien rabique, a décidé d’anéantir l’Occident chrétien et crétin une fois pour toutes. Et comme tête de pont de ses rêves de destruction, il a porté son choix sur Charleroi - Karminsky-Grad en russe. Depuis bientôt quatre décennies, Jean-Jacques Rousseau, cinéaste de l’absurde et de l’étrange, construit une œuvre (osons le mot) à la marge de tous les cinémas - même le belge, c’est dire. Avec une bonne dose d’imagination et d’enthousiasme et pas mal de bricolage, il a tourné plus de films que Steven Spielberg, mit en scène quatre ou cinq Apocalypse, la bataille de Waterloo, celle de l’Yser (avec trois acteurs et une vache) et une bonne série de récits fantastico-délirants. A noter que le méchant du présent "Karminsky-Grad", Igor Yaboutich, était déjà le protagoniste de son premier film, "L’Etrange histoire du professeur Igor Yaboutich". Ce "Ed Wood wallon" signe ici son film le plus cher ayant, une fois n’est pas coutume, reçu une aide de la Communauté française. (DVD Imagine)