Cinéma

Enquête. La sortie du film de Walter Salles s’accompagne d’un engouement éditorial autour de Jack Kerouac. A signaler, en priorité, l’édition en folio de la version intégrale du roman : "Sur la route : le rouleau original". Dans "Kerouac et la Beat Generation", Jean-François Duval, journaliste spécialiste de ce courant, raconte l’histoire de ce tapuscrit, le fameux rouleau de 36 mètres d’un seul paragraphe, et de ses très nombreux brouillons dont l’un fut d’ailleurs écrit en français, langue maternelle de l’écrivain. Dans cet ouvrage, l’auteur rassemble des années d’enquête et de rencontres avec de nombreuses figures du mouvement. Dont Carolyn Cassady, la femme de Neal. Joyce Johnson, la petite amie de Jack au moment de la sortie de "On the road", lorsqu’il devient célèbre du jour au lendemain. Le poète beat Allen Ginsberg. Timothy, le grand prêtre de la génération psychédélique, l’apôtre du LSD. Ou encore Ken Kesey, l’auteur de "Vol au-dessus d’un nid de coucou" qui fut à l’origine du bus Furthur, ce véhicule bariolé, d’ailleurs conduit par Neal Cassady qui allait, en 64, traverser les USA, d’Ouest en Est, de la Beat Generation à la génération Hippie. Le bus des Beatles de "Magical Mystery Tour". (F.Ds) J-F Duval, Kerouac et la Beat Generation, Puf, 322 pages, 23 €.