Cinéma Le retour de la Chouette avec six fables des quatre coins du monde, dès 4 ans.

Connaissez-vous la Chouette du cinéma ?

C’est une idée du producteur réalisateur Arnaud Demuynck qui consiste en un programme d’animation de 40 minutes, destiné aux petits dès quatre ans, même un peu moins. Il est composé de six courts métrages reliés les uns aux autres par un thème et la chouette.

La première livraison était épatante car les courts métrages mettaient en scène une préoccupation centrale et souvent problématique des tout-petits - le dodo - en multipliant les variations d’approche et styles graphiques.

Le thème, cette fois, ce sont les fables. Et qui dit fable, dit La Fontaine, dit "Le corbeau et le renard". Le résultat est paradoxal. L’adaptation est certes originale mais ne s’adresse pas vraiment aux spectateurs visés. En imaginant, le tournage du corbeau et du renard, avec l’un tenant un fromage qui pue dans son bec et l’autre qui ne connaît pas son texte; on obtient un amusant détournement d’une fable qui perd tout son sens et passe largement au-dessus des petites têtes blondes, brunes, noires, rousses…

Heureusement, trois lapins rétablissent le contact avec une fable sur la rumeur et sans le moindre mot. C’est alors parti pour un voyage à travers le monde, des tropiques jusqu’à la banquise, à la recherche d’histoires universelles sur la loi du plus fort ou l’herbe toujours plus verte ailleurs.

Autant d’aventures - juste deux s’abreuvent à La Fontaine - qui valent le détour en compagnie de singes, de grenouilles, de pingouins.

Des histoires à voir et à revoir, particulièrement celles signées par Pascale Hecquet dont les deux courts métrages au graphisme percutant ou charmant et à l’intelligence du récit atteignent le cœur de cible.


© IPM
Programme de 6 courts métrages réalisés par Pascale Hecquet (2), Arnaud Demuynck, Pascal Adant, Frits Standaert, Fabrice Luang-Vija. 0 h 40.