Cinéma

Victor Polster, l'acteur schaerbeekois de 16 ans qui incarne une danseuse née garçon dans Girl, décroche le prix d'interprétation à Un certain regard. Pour son tout premier film ! Nous l'avons interviewé quelques instants après l'annonce de sa victoire.

Le Festival de Cannes continue de porter chance au cinéma belge. Et cette fois, plus particulièrement à un jeune Schaerbeekois de 16 ans, Victor Polster, qui vient de décrocher le prix d'interprétation dans la deuxième section officielle du Festival de Cannes, Un certain regard. Une récompense que beaucoup lui avaient prédite, tant sa prestation est impressionnante dans Girl du cinéaste flamand Lukas Dhont. Il y campe Lara, une jeune fille bien décidée à percer dans la danse malgré ses lacunes techniques. Et pour cause: même si c'est absolument impossible à deviner quand elle est habillée, Lara est née garçon.

Nous avons recueilli sa toute première réaction, quelques secondes à peine après l'annonce du résultat, par téléphone puisqu'il était rentré chez lui. "Excusez-moi, je suis un peu tremblant, lâche-t-il, manifestement ébahi. Quand j'étais à Cannes, on parlait beaucoup de récompenses pour le film, mais pas pour moi. C'est donc une surprise énorme. A vrai dire, je suis sous le choc."

Le temps de reprendre son souffle et ses esprits, et il s'envole mentalement pour la Croisette. "C'était un séjour extraordinaire. J'ai rencontré plein de journalistes très intéressants, qui m'ont permis de comprendre beaucoup de choses sur le cinéma. C'est une expérience incroyable et à refaire ! J'aurais vraiment aimé être présent pour recevoir ce prix: cela n'arrive qu'une fois dans une vie. Mais on m'a prévenu trop tard, ce n'était pas possible. Par contre, je vais essayer de venir à Cannes ce week-end."

Et dire qu'il ne se destinait pas du tout à la comédie; "Je suis en quatrième année de secondaire et j'étudie la danse. Il n'est pas question d'arrêter. Mais maintenant, j'ai bien envie de tenter de concilier la danse et la comédie. Ce qui ne sera pas facile. Girl s'est tourné en été, ce qui me convient bien. On pourra peut-être encore trouver ce type d'arrangement pour d'autres films. En tout cas, ce prix me rend plus sûr de moi. Et surtout de ma capacité d'être acteur. C'est ma toute première participation à un film, et je ne m'attendais vraiment pas à ce que les choses tournent de cette façon en acceptant ce rôle."

Quant à savoir s'il craint de voir sa vie changer, c'est avec l'insouciance de ses 16 ans qu'il balaie tout ça d'un revers de la main: "Pour mes copains, qui me connaissent bien, cela n'a pas la moindre importance. Et pour l'instant, je n'ai pas rencontré beaucoup de personnes. Donc, je ne vois pas pourquoi ma vie devrait changer. Je suis juste très content."

Comme tout un pays.