Cinéma

Le professeur Tony Dyson, qui fabriqua R2-D2, le célèbre petit robot de la saga "Star Wars" en 1977, a été retrouvé mort jeudi dans sa villa sur l'île maltaise de Gozo, a-t-on appris vendredi de source policière. 

Une enquête pour déterminer les causes de la mort de Tony Dyson, de nationalité britannique et âgé de 68 ans, a été ouverte, a précisé un porte-parole de la police maltaise.

"Nous écartons pour l'instant l'hypothèse d'un meurtre. Une enquête est en cours et une autopsie sera réalisée afin de déterminer les causes du décès", a-t-il ajouté.

La police a été prévenue par des voisins, inquiets de voir que la porte d'entrée de la villa de M. Dyson restait ouverte alors qu'il avait pour habitude de la tenir fermée.

Des agents sont alors entrés dans la maison, située à Triq Zirzieb, sur l'île de Gozo, et ont découvert le corps du Britannique, qui vivait à Malte depuis le début des années 1990.

Robot roulant, petit et cylindrique, R2-D2 est le compagnon inséparable d'un autre robot, à forme plus humaine, C-3PO. Il est aussi le mécano agile des Skywalker, l'oncle et la tante de Luke.

Selon le site spécialisé Imdb, c'est sur la base des dessins du designer Ralph McQuarrie (également à l'origine de Dark Vador, Chewbacca et C-3PO), que Tony Dyson fabriqua le petit droïde.

Grâce à la saga de George Lucas, il est devenu l'un des robots les plus connus et les plus attachants du cinéma.

Nommé à l'Emmy Award des meilleurs effets spéciaux, M. Dyson a énormément travaillé pour l'industrie du cinéma, où il était considéré comme un génie dans le domaine de la science-fiction.

Il a ainsi collaboré à "Superman 2" et "Moonraker", l'un des films de la série des James Bond. Il a également conçu et fabriqué des robots pour les principales entreprises d'électronique du monde, telles Sony, Philips et Toshiba.