Cinéma

"La Fée", un film belge burlesque du trio Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy, a été très applaudi jeudi matin lors de sa première présentation à Cannes. Les Bruxellois Dominique Abel et Fiona Gordon ont déjà deux autres films comiques à leur actif: Iceberg et Rumba.

"La Fée" est un film qui se déroule sous forme de sketches au Havre, en France. Il relate l'amour fou entre le veilleur de nuit d'un hôtel du Havre, Dom, et une femme mystérieuse qui apparaît un soir et affirme être une fée. Elle lui demande de faire trois voeux. Les deux premiers sont réalisés rapidement mais la fée semble avoir disparu. Dom veut la retrouver à tout prix car elle lui a ouvert l'accès à un monde tout à fait nouveau pour lui: un monde plein de fantaisie et d'amour.

Lors d'une conférence de presse animée où se sont pressés les journalistes, les trois réalisateurs - qui sont également les trois acteurs principaux - ont expliqué qu'il s'agissait vraiment d'une réalisation commune du trio. Ils viennent d'ailleurs tous trois du théâtre de cirque. Ils ont également souligné que leur film était un conte sur les antihéros qui courent sans arrêt derrière leur bonheur.

"La Fée" se situe dans la veine du surréalisme belge et "le ton de cette comédie, qui n'est pas sans évoquer Jacques Tati, est celle du burlesque poétique", écrit "Le Monde" sur son son site internet.

Le film, distribué par Cinéart, sera visible sur les écrans de cinéma en Belgique à partir de la mi-septembre. Il sera projeté ce jeudi soir en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs, le prestigieux programme annexe du festival du film de Cannes, pour lequel sont principalement sélectionnés des réalisations de cinéastes plus jeunes.