Cinéma

C’est la dernière franchise de S-F pour ados encore en cours depuis la fin d’"Hunger Games" et l’annulation du 4e épisode de "Divergent". Et décidément, on a tendance à mélanger tous ces films dystopiques. Surtout "Divergent" et "Le Labyrinthe", qui mettent tous deux en scène des sociétés totalitaires menant des expériences génétiques sur des adolescents. Ici en l’occurrence en vue d’obtenir un antidote contre la "braise", un virus qui a décimé l’humanité en la transformant en dangereux morts-vivants… Au début de ce troisième volet, toujours réalisé par Wes Ball, on retrouve Thomas (Dylan O’Brien) et sa bande de survivants attaquant un train pour sauver leur camarade Minho (Ki Hong Lee)…

C’est clairement la séquence la plus trépidante et la plus réussie de ce troisième opus de la série "Le Labyrinthe", qu’on espère bien être le dernier (même si la saga littéraire de James Dashner compte encore deux volumes…). La franchise est en effet à bout de course. Le charme (relatif) du premier volet tenait dans le mystère qui entourait ce labyrinthe où étaient envoyés de jeunes ados amnésiques, se réveillant en pleine nature, entourés de hauts murs. Une fois la sortie trouvée, la description d’un énième monde post-apocalyptique mêlant "Mad Max" et zombies ne présente plus guère d’intérêt…

Il n’y a en effet pas grand-chose à se mettre sous la dent ici. Sinon une chouette pique anti-Trump sur les murs comme seule solution à tous les problèmes… Pour le reste, les acteurs manquent toujours autant de charisme (à l’exception de Kaya Scodelario, un peu perdue au milieu de ces fadaises), la mise en scène est toujours autant axée action et le scénario aussi simpliste (avec pas mal d’eau de rose). Tandis que, accumulant les fins enchâssées, le film est interminable…


© IPM
Réalisation : Wes Ball. Scénario : T.S. Nowlin (d’après le roman de James Dashner. Photographie : Gyula Pados. Musique : John Paesano. Avec Dylan O’Brien, Kaya Scodelario, Patricia Clarkson, Giancarlo Esposito, Rosa Salazar, Thomas Brodie-Sangster… 2 h 22.