Cinéma

"Tout grand film commence par un écran noir et une musique inquiétante. Et des logos. Plein de longs logos…", lance la voix caverneuse de Batman (qui parle un peu comme Trump). Quand s’ouvre "The Batman Lego Movie", on se dit qu’on va passer un bon moment en retrouvant les figurines Lego sur grand écran. Et pendant un quart d’heure, on rit franchement de cette rencontre prometteuse entre le second degré débridé de la franchise Lego et l’univers plus binaire de DC Comics. Mais rapidement, le film en revient à sa réelle raison d’être : un très très long spot publicitaire pour vendre les boîtes Lego Batman qui accompagnent la sortie du film…

Il ne reste plus grand-chose en effet du délire loufoque de "La Grande aventure Lego" - on se demande encore ce que les scénaristes avaient fumé pour imaginer un tel scénario pour enfants ! Le premier film mettait réellement le spectateur dans la peau d’un gamin devant sa boîte de Lego, qui s’amuse tout autant à construire qu’à jouer. "The Lego Batman Movie" se résume à un énième produit dérivé (parodique en l’occurrence) de la saga Batman, qui moque gentiment son héros masqué et les épisodes précédents. Reste que, sans surprise, Batman doit à nouveau sauver Gotham des mains du Joker. Lequel ne rêve que d’une chose : être reconnu par Batman comme son "meilleur ennemi"…

Côté animation 3D par contre, c’est à nouveau époustouflant ! L’action est toujours aussi fluide, tandis qu’on a vraiment l’impression que chaque décor a été construit à partir de vraies pièces Lego. Cela n’empêche pas cette comédie pas drôle d’être sans cesse guettée par l’ennui…


© IPM
Réalisation : Chris McKay. Scénario : Seth Grahame-Smith, Chris McKenna. Avec les voix en VO de Will Arnett, Ralph Fiennes, Zach Galifianakis, Mariah Carey… 1 h 44.