Cinéma

"Jurassic World", dernière incarnation des dinosaures du film culte de science-fiction "Jurassic Park", a réalisé la meilleure sortie mondiale de tous les temps, ainsi que le deuxième meilleur week-end de l'histoire du box-office nord-américain, selon les chiffres provisoires de la société Exhibitor dimanche. Le film a engrangé près de 204,6 millions de dollars en Amérique du Nord pour son premier week-end en salles. Dans l'histoire du box-office nord-américain, seul "Avengers" a fait mieux en 2012, avec 207,4 millions.

Mais, avec 511 millions de recettes mondiales, "Jurassic World" a obtenu le meilleur premier week-end jamais réalisé par un film dans le monde, avec notamment quelque 100 millions en Chine. Il est en tête du box-office dans 66 pays différents.

"Jurassic World", co-produit par Steven Spielberg, qui avait réalisé les deux premiers films de la série en 1993 et 1997, se passe de nouveau dans une île-parc d'attraction de dinosaures. Pour doper la fréquentation, des scientifiques concoctent en laboratoire un nouvel hybride particulièrement colossal, qui finit par s'échapper avec les conséquences qu'on imagine.

La comédie "Spy", l'histoire d'une petite analyste de la CIA qui devient agent de terrain, jouée par Melissa McCarthy, est écrabouillée par les dinosaures et obtient une fraction des entrées de "Jurassic World", 16 millions de dollars (57 en deux semaines).

Le film-catastrophe "San Andreas", qui met en scène un méga-tremblement de terre en Californie, reste à l'affiche dans presque autant de salles que "Spy", environ 3.500, et engrange 11 millions (119 en trois semaines).