Cinéma Marie Garel-Weiss a vécu le parcours des deux héroïnes de son film "La fête est finie".

Nouvelle venue derrière la caméra, Marie Garel-Weiss ne l’est pas dans le monde du cinéma. Son "désir" - pour reprendre son mot - remonte loin mais s’est d’abord concrétisé par le scénario. Elle co-signé celui d’"Atomik Circus", délire SF des frères Poiraud et collaboré avec Cédric Kahn ou Fabrice du Welz. "La Fête est finie" est nourri de son propre vécu.

Le titre est plein d’ironie. Vise-t-il le cas de Céleste ou est-ce un constat général ?

(...)