Cinéma

Avec respectivement 9 et 8 nominations, "Deux jours, une nuit" de Jean-Pierre et Luc Dardenne et "Pas son genre" de Lucas Belvaux figurent parmi les favoris de la 5e édition des Magritte du Cinéma, les prix qui récompenseront le meilleur du septième art belge le 7 février prochain à Bruxelles. Les nominations pour cette 5e cérémonie ont été dévoilées mercredi lors d'une conférence de presse. "Deux jours, une nuit" des frères Dardenne concourra ainsi notamment dans les catégories "Meilleur film", "Meilleur réalisateur", "Meilleur scénario original ou adaptation", "Meilleur son", "Meilleurs décors" et "Meilleur montage".

Par ailleurs, Fabrizio Rongione est en compétition comme "Meilleur acteur". Quant à Catherine Salée et Christelle Cornil, elles sont toutes deux nommées dans la catégorie "Meilleure actrice dans un second rôle".

"Deux jours, une nuit" raconte l'histoire de Sandra (Marion Cotillard), aidée par son mari (Fabrizio Rongione), qui va sillonner la ville à la recherche de collègues qui accepteraient de perdre leur prime pour qu'elle garde son travail.

De son côté, "Pas son genre" de Lucas Belvaux est lui toujours en lice pour décrocher les Magritte du "Meilleur film", "Meilleur réalisateur", "Meilleur scénario original ou adaptation", "Meilleur son", "Meilleure musique originale" et "Meilleur montage". En outre, Emilie Dequenne concourt dans la catégorie "Meilleure actrice" et Anne Coesens comme "Meilleure actrice dans un second rôle".

"Pas son genre" met en scène Clément, un jeune professeur de philosophie parisien muté à Arras, et Jennifer, une jolie coiffeuse, qui deviennent amants malgré les barrières culturelles et sociales.

"La marche" de Nabil Ben Yadir, co-production belge, comptabilise quant à elle six nominations: "Meilleur film", "Meilleur réalisateur", "Meilleur scénario original ou adaptation", "Meilleure actrice dans un second rôle", "Meilleur acteur dans un second rôle" et "Meilleur montage". Le film s'inspire de la marche pour l'égalité et contre le racisme qui s'est déroulée en France en 1983.

Le long métrage flamand "Marina" est pour sa part en course dans cinq catégories, à savoir "Meilleur espoir féminin", "Meilleur espoir masculin", "Meilleurs décors", "Meilleurs costumes" et "Meilleur film flamand". Anciennement appelé "Magritte du meilleur film flamand en coproduction", l'intitulé de cette dernière catégorie a été adapté afin de "permettre à tous les films de longs métrages majoritaires flamands, sortis en salles durant l'année écoulée (à savoir entre le 17 octobre 2013 et le 15 octobre 2014) d'être éligibles", explique l'Académie André Delvaux, organisatrice de la cérémonie.

L'événement, qui se déroulera au Square au Mont des Arts à Bruxelles, sera retransmis en direct sur la chaîne payante Be tv dès 19h50.