Cinéma Dans une interview accordée à IGN, Mark Hamill a révélé la fin qu'avait prévue George Lucas avant de vendre les droits de la saga Star Wars à Disney. Si vous lisez cet article mais que vous n'avez pas vu le dernier opus de la saga, nous vous prévenons que la suite contient des spoilers.  

Pour les fans qui n'ont pas apprécié la tragique disparition de Luke Skywalker et le scénario proposé par Disney, les propos de Mark Hamill feront regretter encore un peu plus le rachat de la franchise. " Il se trouve que je sais que George ne tuait pas Luke avant la fin de l'Episode 9, après qu'il ait entraîné Leïa. Ce qui est un autre sujet qui n'a jamais été traité dans Les Derniers Jedi", a expliqué l'acteur.

Un scénario bien différent de celui projeté sur nos écrans en décembre 2017 lors de la sortie de Star Wars VIII. Le réalisateur du film, Rian Johnson, avait décidé de faire mourir Luke dans une scène qui en a déçu plus d'un. Il en va de même pour l'entraînement de Leïa qui a été remplacé par des retrouvailles rapides. 

Une vision globale de la nouvelle trilogie

Mark Hamill explique également que George Lucas avait " l'arc narratif global en tête" et que même si le créateur des Jedi et des Sith n'avait pas créé tous les détails à l'avance, " il avait une vue d'ensemble de l'endroit où cette nouvelle trilogie allait. Ici, cela tient plus de la course de relais. Tu cours et tu passes la torche à un autre type qui fera la même chose".

" Rian [Johnson] n'a pas écrit ce qui se passe dans l'Episode IX, à la base c'est Coli Trevorrow qui devait le faire avant qu'il ne soit remplacé par J.J. Abrams. C'est une chose vivant, changeante, qui respire. Quiconque arrive à bord doit jouer avec les figurines en taille réelle que nous sommes", a ajouté l'interprète de Luke Skywalker.

En attendant le neuvième épisode de la saga, les fans pourront prendre leur mal en patience avec le deuxième spin-off " Solo: A Star Wars Story" dont la sortie serait prévue pour le 23 mai 2018.