Cinéma

SAJE Films Distribution veut diffuser aussi le cinéma chrétien en Belgique francophone.

La Belgique est un marché potentiel pour les “faith based movies”, entendez: des films gravitant autour de la foi. Pourtant l’an dernier, les croyants belges n’ont pu voir “L’Etoile de Noël”. Ce film d’animation américain narre l’histoire du petit âne Bo qui avec la brebis Ruth et la colombe Dave finissent avec d’autres animaux par assister au premier Noël… Il sera enfin distribué grâce à une filiale belge de SAJE Films Distribution, créée à Paris en 2014 à l’initiative de professionnels des médias chrétiens.

“Depuis 4 ans” explique Jacques Galloy qui en pris la direction belge, “plus de 12 films ont été sortis sur les grands écrans et notre catalogue DVD compte plus de 40 titres. La société entame son internationalisation. Comme un de ses derniers films “Tout mais pas ça” a gagné le grand prix du Festival international du film de comédie de Liège, on s’est dit qu’il était grand temps de lancer SAJE en Belgique avec une équipe belge”.

Objectif? “Rendre accessible au public francophone les films et téléfilms d’inspiration chrétienne, trésors d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Il existe actuellement une offre sans précédent de pareils films. Il y a le succès des films français “L’Apparition” ou “La Prière” mais aux Etats-Unis, la plupart de ces films à très gros budget sortent sous le label des majors. Car catholiques, protestants et évangéliques se sont mobilisés pour faire le succès de films comme “Et si le Ciel existait, Dieu n’est pas mort”ou encore “L’Etoile de Noël” qui a réalisé un carton en France avec 570.000 entrées en décembre dernier mais l’ayant-droit belge n’a pas voulu le sortir en Belgique. On veut démontrer qu’en Belgique, il existe aussi un vrai marché pour ces films”.

L’initiateur de SAJE, Hubert de Torcy a une grande expérience des médias chrétiens. Ex-animateur sur KTO TV, il a produit la comédie musicale « Maria » et dirige la branche audiovisuelle de la Communauté de l’Emmanuel.

“Notre équipe de sélection, poursuit Jacques Galloy, compte une quinzaine de volontaires de profils et d’âges variés. Ils visionnent environ 70 films par an pour en retenir 3 à 4 pour une sortie en salles et une douzaine pour une sortie en DVD. Présents à Cannes, nous sommes sensibles à la qualité cinématographique comme à la pertinence du propos. Nous déclinons les films non conformes à l’Evangile ou qui ne correspondent pas aux critères culturels francophones” . SAJE propose une vision chrétienne au sens large. Parmi les fondateurs se trouvent des catholiques et des évangéliques, garants de cette vision. Les partenaires de SAJE illustrent également cette perspective : RCF, le journal Dimanche, PhareFM, KTO, etc.

SAJE débarque en Belgique dès ce 27 avril avec huit avant-premières du film “Jésus l’Enquête’ suivies d’un échange-débat entre un prêtre (Mgr Harpigny à Tournai) et un pasteur, le tout modéré par un journaliste.

Les avant-premières auront lieu à Louvain-la-Neuve, Bruxelles, Tournai, Mons, Liège et Namur. Renseignements: www.sajedistribution.com