Cinéma Ce weekend, la Mostra accueillait la star des stars : George Clooney, qui présentait son nouveau film "Suburbicon". Mais c’est surtout l’Israélien Samuel Maoz qui a marqué les esprits avec le formidable "Foxtrot", candidat sérieux au Lion d’or. Tandis qu’avec "La Villa", on retrouvait le Robert Guédiguian qu’on aime simple, humain et profond.


Après Robert Redford et Jane Fonda vendredi, la 74e Mostra del cinema accueillait à nouveau une immense star hollywoodienne ce samedi : George Clooney, invité en Compétition pour présenter son sixième film comme réalisateur : "Suburbicon". Sur un vieux scénario de ses comparses les frères Coen, qui en ont fait l’un de leurs acteurs fétiches depuis "O’Brother" en 2000. Rajoutez Matt Damon, Julianne Moore et l’on comprend mieux le vrai air de famille. Clooney signe en effet une comédie noire débridée façon "Arizona Junior" ou "Le grand saut"…

Retour aux origines du rêve américain

Devant les centaines de journalistes qui se massaient depuis plus d’une heure dans la salle de conférence de presse samedi après-midi et qui l’ont accueilli sous les "bravi", Clooney affirme avoir beaucoup retravaillé le script des Coen.