Cinéma

"Place publique" marque leur retour à leur meilleur niveau, celui de "Cuisine et dépendances" mais au jardin cette fois, pour une fête à l’occasion d’une pendaison de crémaillère.

Unité de temps, d’action, de lieu; "Place publique" est le contrechamp du "Sens de la fête". Après le point de vue du personnel, voici celui des invités. Plus que jamais, Jaoui et Bacri sont dans l’air du temps, celui des réseaux sociaux et de la célébrité tout en vrillant assez profond dans l’autodérision.

Vous tournez environ un film tous les cinq ans, comment procédez-vous pour être en prise sur l’air du temps ?

Agnès Jaoui. Hier, j’ai dit à Jean-Pierre, dans le prochain film, j’aimerais bien tel sujet… et Jean-Pierre me dit "Ah oui". Depuis 30 ans qu’on se connaît, il y a des thèmes, des sujets qui nous intéressent. (...)