Ricky Sekhon, le visage de Ben Laden

Caroline Grimberghs Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Cinéma L’un des grands moments du premier mandat de Barack Obama est sans conteste la capture (et la mort) d’Oussama Ben Laden le 1er mai 2011. La cinéaste Katheryn Bigelow se lance dans la réalisation d’un long-métrage contant cette traque.

Près de 10 ans après les attentats du 11 septembre qui avaient touché au cœur les Etats-Unis d’Amérique et provoqué le déclenchement, en mars 2003, de la guerre en Irak, l’homme fort d’Al Quaïda était encerclé puis tué par les forces spéciales américaines à Abbotabad (Pakistan). "Justice est faite" déclarait Barack Obama.

Une ‘justice’ à l’américaine que beaucoup de citoyens attendaient et qui constitue une étape politiquement importante à quelques mois de la présidentielle 2012. La cinéaste Katheryn Bigelow, première femme à avoir obtenu un Oscar du meilleur réalisateur pour son film ‘Démineurs’ se lance dans la réalisation d’un long-métrage contant cette traque, qui s’intitulera "Zero Dark Thirty" (expression militaire qui désigne un lever très matinal, entre deux heures et quatre heures du matin).

La sortie est prévue en décembre 2012, après le passage aux urnes des Américains et ne devrait donc pas peser sur la campagne par un parti pris pro-démocrate ou pro-républicain. Les polémiques sont déjà légion concernant ce sujet de film pour le moins sensible : il se dit que la réalisatrice aurait eu accès à des dossiers classés secret-défense, des manifestants se sont opposés à la présence de l’équipe du film en Inde, où a été reconstitué le lieu de la capture de Ben Laden, les acteurs sont dévoilés au compte–goutte pour éviter toute menace, …

Le plus attendu était sans conteste le visage de l’acteur qui incarnera le terroriste. Il s’agira de l’anglais Ricky Sekhon, dont le nom n’a été dévoilé qu’après la fin du tournage en Jordanie, par crainte d’éventuelles représailles.

Publicité clickBoxBanner