Cinéma

Il y a un an, Sally Potter faisait hurler de rire le public de la Berlinale avec "The Party". Au lendemain de la projection, la cinéaste a mal au dos. Elle choisit donc de donner son interview debout, face à des journalistes d’abord décontenancés mais rapidement suspendus aux lèvres d’une cinéaste réfléchie, qui a pensé profondément à tous les aspects de son film. Que ce soit le noir et blanc, la durée, la mise en scène, tout est mis en œuvre pour tendre à l’épure et à l’efficacité. Entretien.