Cinéma

Historien de formation, auteur, réalisateur et producteur autodidacte, Samuel Tilman signe avec "Une part d’ombre" son premier long métrage de fiction. Auparavant, il a réalisé plusieurs documentaires ou docu-fiction, dont la série documentaire "Kongo" (2010).

Mais il est aussi le partenaire artistique de Fabrizio Rongione depuis plusieurs années. Ensemble, ils écrivent et produisent les spectacles ou les chroniques radio ("Café serré"), du second. Ils ont cofondé Eklektik Productions, qui a produit une quarantaine de films, dont les premières œuvres de Joachim Lafosse, François Pirot et Vanja d’Alcantara. Samuel Tilman a également coécrit et mis en scène les cérémonies des Magritte du cinéma de 2013 et 2018, avec Fabrizio Rongione.

Dans cette interview, le réalisateur explique comment il a construit un récit qui entretient le doute.


Dans "Une Part d’ombre", il est beaucoup question de non-dits. Et pour la mise en scène, vous recourez beaucoup au hors-champ et à l’ellipse.