Cinéma

Liam Neeson joue un agent d’assurances. Depuis des années, il prend le train pour New York, matin et soir, et reconnaît ainsi des dizaines de navetteurs, de commuters comme lui.

Et en le voyant assis dans ce wagon, on se dit que sa vie d’acteur est aussi routinière que celle de son personnage. Il prend son livre dans son attaché-case et fait le ballot qui ne se doute de rien alors que tout le monde sait qu’on va, sous peu, lui taken sa femme ou prendre son fils en otage. Si au moins, les méchants, pour changer, kidnappaient sa belle-mère, son neveu, la femme d’à côté, la jeune fille à la perle ou Taza, le fils de Cochise… Non, toujours bobonne ou le mouflet. On essaie juste un autre moyen de transport. La bagnole, l’avion, c’est fait; cette fois, c’est le train de banlieue, le Grand Central - Cold Springs de 18h25.

"Runaway train", "Snowpiercer", "The Narrow Margin" (L’énigme du Chicago Express) un petit bijou de Richard Fleischer : c’est chouette les films de train, le décor est en mouvement et les contraintes sont stimulantes pour les scénaristes. Cette fois, c’est un omnibus qui s’arrête toutes les quatre minutes. S’il veut revoir sa famille, Liam Neeson, un ex-flic, doit identifier le témoin d’un crime et s’emparer du sac qui contient la preuve. Avant d’y arriver, il sait qu’il va se prendre une centaine de pains dans la tronche et en distribuer davantage.

Le plus dur pour l’acteur, c’est le début car il est forcé d’imprimer au récit un semblant de réalisme. Arrivé à mi-parcours, ça déraille (on va se gêner, peut-être !). Et plus on multiplie les invraisemblances pour faire monter le suspense, plus on a envie de rigoler, et plus Liam peut faire n’importe quoi.

Pour le réalisateur Jaume Collet-Serra aussi, c’est l’usine. Toujours la même histoire, le même acteur. Même l’affiche ne change pas, juste le titre. Avec le matériel accumulé en quatre films ensemble, il y a de quoi avec un bon écran vert - faudrait demander à Ridley Scott comment il a fait avec Christopher Plummer -, il y a de quoi, donc, mettre en boîte le prochain sur un bateau croisière et puis le suivant dans l’ascenseur d’une tour.


© IPM
Réalisation : Jaume Collet-Serra. Avec Liam Neeson, Vera Farmiga, Patrick Wilson… 1h45