Cinéma

Quarante-quatre films ont pour l'instant été retenus dans la sélection officielle de la 71e édition du Festival de Cannes, a dévoilé jeudi Thierry Frémaux, délégué général, précisant que certains ajouts seront annoncés dans les jours qui viennent. Dix-huit d'entre eux sont en compétition pour la Palme d'or, plus haute distinction du festival, remportée l'an dernier par "The Square" du Suédois Ruben Östlund. Au total, 1.906 oeuvres ont été visionnées pour cette édition 2018, qui se tiendra du 8 au 19 mai dans la ville côtière française. Outre les longs métrages en compétition, dont le film d'ouverture "Everybody Knows" du réalisateur iranien Asghar Farhadi, 15 autres ont été sélectionnés dans la section "Un Certain Regard", dont "Girl", premier long métrage du Belge Lukas Dhont. Pour le reste, deux sont hors compétition, deux en séances de minuit et sept en séances spéciales.

"Le nombre de films visionnés montre la vitalité cinématographique", a notamment souligné Thierry Frémaux, qui fait état cette année d'un fort renouvellement générationnel parmi les sélectionnés.

Outre le film d'ouverture, ont notamment été retenus en compétition officielle "Three Faces" du cinéaste dissident iranien Jafar Panahi, interdit de travailler dans son pays, et "Leto (L'Eté)" du Russe Kirill Serebrennikov, assigné à résidence à Moscou car visé par une affaire de détournement de fonds publics. Concernant le réalisateur iranien, les autorités iraniennes "recevront une lettre de notre part et des autorités françaises pour autoriser Jafar Panahi à quitter le territoire, à présenter son travail et pouvoir rentrer dans son pays", a déclaré Thierry Frémaux.

Face à eux, le Franco-suisse Jean-Luc Godard avec "Le Livre d'image", l'Italien Matteo Garrone ("Dogman") et l'Américain Spike Lee ("BlacKKKlansman") tenteront également de décrocher la Palme, tout comme les Français Stéphane Brizé avec "En guerre", Christophe Honoré avec "Plaire, aimer et courir vite" et Eva Husson avec "Les Filles du soleil".

Ils concourront face à l'Américain David Robert Mitchell ("Under the Silver Lake"), la Libanaise Nadine Labaki ("Capharnaüm (Capernaum)"), le Polonais Pawel Pawlikowski ("Zimna Wojna (Cold War)"), l'Italienne Alice Rohrwacher ("Lazzaro Felice") et A.B Shawky ("Yomeddine").

Plusieurs films asiatiques complètent la sélection, à savoir "Ash is Purest White" du Chinois Jia Zhangke, "Shoplifters" du Japonais Hirokazu Kore-Eda, "Netemo Sametemo (Asako I & II)" de son compatriote Ryusuke Hamaguchi et "Buh-Ning (Burning)" du Sud-Coréen Lee Chang-Dong.

Hors compétition, la projection du prochain film dérivé de la saga "Star Wars" de Ron Howard s'annonce déjà comme un événement. Gilles Lellouche est lui attendu avec "Le grand bain", qui met en scène entre autres Virginie Efira et Benoît Poelvoorde.

Autre événement marquant de cette sélection officielle, les séances spéciales consacrées à l'Allemand Wim Wenders pour "Le Pape François - Un homme de parole" et au Chinois Wang Bing pour "Les âmes mortes", un long métrage qui durera pas moins de 8h15.

© AFP