Cinéma On a beau avoir lu tous les livres et vu tous les films de la saga Harry Potter, on ne se lassera jamais d'apprendre encore quelques anecdotes sur les personnes de cette fabuleuse aventure.

Et la maman d'Harry Potter, l'écrivaine J.K. Rowling, a le don de nous faire vibrer en faisant, de temps en temps, des révélations amusantes. Car même si elle est parvenue à vendre plus de 450 millions de livres de la saga dans le monde, J.K. Rowling n'a pas fini de faire vivre ses personnages.

La dernière en date, annoncée sur le site Pottermore, concerne le mépris de la famille Dursley pour notre sorcier préféré. On sait en effet à quel point les relations d'Harry avec son oncle, sa tante et son cousin ont été difficiles durant toutes ces années où ils ont cohabité. L'oncle Vernon n'a jamais caché son dégoût pour la sorcellerie et avait même privé Harry de toutes les lettres qu'il recevait de l'extérieur.

Mais pourquoi la soeur de la maman d'Harry et son mari détestent-ils tant le jeune sorcier? La raison est loin de ce qu'on avait imaginé.

© TWITTER

Querelle d'antan

Il faut remonter le temps pour la connaître. Pétunia fit la connaissance de Vernon alors qu’ils étaient tout deux employés dans le même bureau. Elle tomba amoureuse du jeune homme et surtout de sa normalité. Après avoir avoué à son fiancé que sa sœur et son compagnon étaient des sorciers, Pétunia décida de présenter Vernon à Lily et James Potter. Malheureusement, cette rencontre dans un restaurant tourna en véritable cauchemar. 

Vernon jugea que James était beaucoup trop arrogant et il déclara même que les sorciers vivaient grâce aux allocations de chômage. A cela, le père d’Harry avait répondu qu’il avait une importante fortune à la banque de Gringotts, héritée de sa famille. De quoi frustrer et mettre en colère le cher Vernon.

Après cet incident, les deux couples ont perdu contact. Jusqu'à l'arrivée du petit Harry sur le pas de la porte de la maison des Dursley. Malgré le peu d'amour qu'elle éprouvait pour sa soeur, Pétunia décida de s'occuper de son neveu, apprenant en plus que Lily s'était sacrifiée pour lui. 

Cependant, lorsque le jeune sorcier grandit, il ressembla de plus en plus à son père James, ce qui rappelait au couple Dursley leur colère envers lui. C'est donc simplement la ressemblance d'Harry avec son père qui troublait les relations du sorcier avec ses oncle et tante. Cela les empêchait de tourner (enfin) la page sur cette querelle puérile avec James et Lily et de se réconcilier avec la magie. Evidemment, le jeune Dudley était manipulé par les idées de ses parents et n'hésitait pas rendre encore plus pénible la vie d'Harry dans la maison du 4, Privet Drive.