Livres - BD

Romancier, réalisateur , enfant prodige de la littérature, Alexandre Jardin y a fait, à 20 ans, une entrée remarquée avec "Bille en tête" (Gallimard, 1986) qui reçoit le prix du premier roman. "Le Zèbre" (Gallimard, Prix Femina, 1988) et "Fanfan" (Flammarion, 1990) remporteront également un grand succès auprès du public. L’auteur est engagé dans la défense de la lecture auprès de la jeunesse et des prisonniers. Il crée le mouvement citoyen "Bleu blanc zèbre" et, en 2016, annonce sa candidature aux présidentielles.

La mère d’Alexandre Jardin a vécu très librement, sans limite, avec mari et amants. Dans "Ma mère avait raison" (Grasset), l’écrivain raconte cette vie de joie et d’excès.

...