Alika Lindbergh, construite pour l'amour fou

Francis Matthys Publié le - Mis à jour le

Livres - BD

Nous ne sommes pas près d'oublier la vive impression que nous produisit, voilà plus de trente ans déjà, la lecture des romans de Monique Watteau. Des romans devenus introuvables, dont la réédition - que nous appelons de nos voeux - replacerait leur auteure au rang premier des écrivains belges d'imagination, aux côtés d'un Owen, d'un Hellens ou d'un Gérard Prévot. Quatre romans à titres de tableaux: `La Colère végétale´, `La Nuit aux yeux de bête´, `L'Ange à fourrure´ et `Je suis le Ténébreux´, les trois premiers publiés chez Plon, le quatrième chez Julliard, entre 1954 et 1962. Des romans qui entrèrent en lice pour le Goncourt et pour le Fémina; mais lorsque les dames de ce jury-là découvrirent en 1954 que Monique Watteau, qui tirait le diable par la queue, posait nue pour des photographes, elles posèrent ailleurs leurs vertueux regards: `Cela ferait rire aujourd'hui!´, observe à présent l'évincée. Qui allait, hélas, renoncer vite à la littérature fantastique, ne publiant plus, dans les années 70, que deux essais aux Presses de la Cité (`Nous sommes deux dans l'Arche´ et `Quand les singes hurleurs se tairont´) qui mériteraient, eux aussi, d'être soustraits à l'oubli.

AIMANTER

C'est dire la bonne surprise que constitue `Testament d'une Fée´, qui devrait rebraquer les feux sur une femme née pour aimanter de grandes passions et à l'oeuvre de qui Anne Richter consacra de pénétrantes pages dans son étude sur le Fantastique féminin. La vie d'Alika, en effet, sera constellée de rencontres - avec des hommes, des animaux, des fleurs et des plantes, elle qui se dit soeur des arbres; rencontres dont ce livre restitue l'écho: `Pas une série d'anecdotes indiscrètes, mais le parcours initiatique, l'enchaînement fascinant des éléments d'un destin et la manière dont ils forgent peu à peu ce moi achevé, qui franchira les portes de l'au-delà.´ Et la mémorialiste d'ajouter que c'est aussi `un hymne à l'Amour, un cri de passion, et, peut-être (qui sait?), mon chant du cygne´. Des pages qui ruissellent de gratitude envers les animaux et les hommes (avec, dans la voix, une flamme à la Brigitte Bardot); animaux et hommes qu'arrivée à l'âge du détachement, Alika Lindbergh salue d'une plume sans fard: `Je leur dois tout, je leur dois d'avoir appris peu à peu la simplicité d'être. Je leur dois d'avoir eu une vie´.

LE PROPRE DU GÉNIE

C'est à Liège qu'elle vit le jour (durant... la nuit du 23 décembre 1929), fille du poète et dramaturge Hubert Dubois qui gravita autour du surréalisme. Liège où Alika étudiera le dessin et la peinture à l'Académie royale des beaux-arts puis entrera au Conservatoire afin d'y suivre des cours d'art dramatique. A vingt ans, elle part pour Paris et y rencontre Bernard Heuvelmans dont elle partagera la vie jusqu'en 1961. Ce jazzophile de la première heure comptait parmi les intimes d'Hergé, lui apportant une collaboration essentielle pour la conception d'`Objectif Lune´ et `On a marché sur la Lune´. C'est également lui qui suggéra les traits du Yéti pour `Tintin au Tibet´. Qui s'en étonnera? En effet, Heuvelmans (qui s'est éteint le 22 août 2001, sa main dans celle d'Alika L.) fut l'inventeur de la cryptozoologie, cette science des animaux cachés `et de ce fait encore inconnus´ qui fait ricaner les `scientifiques académiques, gelés dans leurs dogmes´, à l'endroit desquels l'écrivaine/peintresse cite Goethe: `C'est le propre du génie authentique que de déranger toutes les idées reçues´.

Dans ces pages, cette élitiste évoque fugitivement ses multiples amitiés - d'Orson Welles à Léonor Fini, de Mouloudji à Félix Labisse. Elle parle surtout de deux des hommes qui joueront un rôle capital dans son coeur: le mythique Yul Brynner et Scott Lindberg, fils du plus illustre des aviateurs, vainqueur de l'Atlantique en 1927 à bord du `Spirit of Saint Louis´.

ANTICONFORMISTE

Avec Yul Brynner (qui avait été l'amant de Marlène Dietrich), Alika vivra une liaison romantique entre 1961 et 1967. Avant de le rencontrer, elle avait prêté la `saisissante beauté´ de l'acteur au docteur Cinabre, le luciférien héros de son roman `Je suis le Ténébreux´. `J'étais construite pour l'amour fou´, avoue la Capricorne ascendant Scorpion qui vivrait un troisième bonheur à partir de 1968, année où elle épousa le zoologue Scott Lindbergh avec qui elle partagera ses jours et ses nuits jusqu'en 1983, dans un domaine de la verte Aquitaine, au coeur d'une arche de Noé, en compagnie des singes hurleurs dont ils étudiaient passionnément le comportement: `Les singes hurleurs ont été ma grande rencontre, avec l'Eden perdu et avec nos racines´. Livre d'amour - brûlant de sincérité -, ce `Testament´ est journal du voyage intérieur d'une anticonformiste viscérale. Avec l'enivrant d'un élixir, une traversée des songes que dicte une femme de rêve.

© La Libre Belgique 2002

Francis Matthys

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Olivia de Lamberterie: "J'étais transpercée de chagrin suite au suicide de mon frère"

    La célèbre chroniqueuse de Télématin du Masque et la plume ou encore du magazine Elle nous confie son chagrin. Son essai, «Avec toutes mes sympathies» remporte un franc succès. Il est déjà nominé pour de grands prix littéraires comme le Renaudot et l'Interallié.

  2. 2
    Ces jeunes n’ont comme règles que d’être vite très riches et de choisir la violence pure

    Le journaliste napolitain Roberto Saviano ne se laisse pas impressionner par les menaces reçues par la mafia napolitaine depuis son livre-enquête Gomorra. Avec Piranhas, il récidive sous la forme d’un premier roman basé sur des faits ...

  3. 3
    Décès d'Elzbieta Violet : l'enfance était son royaume

    C'est un grand nom, une figure incontournable de la littérature jeunesse qui vient de nous quitter. Elzbetia Violet est morte le 8 octobre dernier Son décès vient seulement d'être annoncé. Auteure d'une soixantaine de livres pour enfants, artiste plasticienne, elle laisse derrière elle une oeuvre majeure. Sa mère ne sembla jamais l'aimer

  4. 4
    Maryse Condé remporte le Nobel "alternatif" de littérature

    Les trois finalistes sont: .

  5. 5
    Hildegarde de Bingen, cette moniale qui a rayonné en Europe

    Cette abbesse, qui fut invitée à prêcher à la cathédrale de Cologne, entretint une énorme correspondance avec des papes, des empereurs, des princes, des évêques ou encore Bernard de Clairvaux, figure majeure de l’Occident chrétien d’alors. Cette ...

cover-ci

Cover-PM

RECO llb_sb_1

RECO llb_sb_2

RECO LlbSb3

RECO llb_sb_4

RECO llb_sb_5

RECO llb_sb_6