Livres - BD

Alors qu’on aimerait voir entrer dans "La Pléiade" tant d’auteurs français et étrangers, les responsables de la prestigieuse collection de Gallimard nous déçoivent trop souvent avec de "nouvelles éditions" d’écrivains déjà consacrés, dont l’impérieuse nécessité ne saute pas forcément aux yeux. C’est donc avec une pointe de scepticisme qu’on a de prime abord accueilli cette nouvelle livraison des "Misérables". Il est vrai qu’entré au catalogue en 1951, le chef-d’œuvre de Victor Hugo n’avait, depuis, jamais fait l’objet d’un quelconque relifting.