Livres - BD Une palpitante histoire des corps livrés tout entiers au dieu Soleil. Jusqu’au burkini, un riche ouvrage de l’historien Christophe Granger.

Do you, do you, do you Saint-Tropez ? On connaît la chanson, on reconnaît l’air du temps, quand les corps calcinés se dévoilent, se délient et se déroulent sur les plages d’Azur. On peut toujours, évidemment, considérer ce spectacle avec une pointe de dédain, l’air de dire que cela est très peu pour nous. Et cependant, les plus grands philosophes et sociologues, avec un bel attrait intellectuel, se sont penchés sur cet incandescent phénomène des sables.

Ces ondines, ces naïades, ces sirènes qui émergent de l’onde, la peau cuivrée et perlée, qu’on feint de contempler d’un air distrait. Elles iront maintenant se pâmer de soleil, sirotant précieusement leur menthe à l’eau, sous le regard attentif et attentionné du garçon de bains. Devisant négligemment de choses et d’autres, elles s’interrogent entre elles au passage sur le mélanome, tentant d’en dépister au besoin le caractère malin. Une angoisse de femmes, par-dessus bien d’autres.

(La suite de cette critique littéraire est réservée à nos abonnés)