Livres - BD La mémoire de la Shoah s’est enrichie au fil des décennies de précisions historiographiques et de récits individuels. Confrontée à la question de la représentation de l’indicible, tout comme le cinéma, la bande dessinée a su s’insérer dans la zone grise entre mémoire et fiction, didactisme et dramatisation. À Malines, une réflexion, en deux cents œuvres, sur la manière dont le sujet a été traité dans le neuvième art.

(...)