Livres - BD

David Van Reybrouck, auteur du très remarqué "Congo. Une histoire" et l'un des parrains du G1000, plaide pour une démocratie par tirage au sort, dans un livre à paraître début octobre. Le procédé permettrait selon lui de dépasser le "syndrome de fatigue démocratique". Dans cet essai intitulé "Tegen verkiezingen" ("Contre les élections"), M. Van Reybrouck souligne que le tirage au sort a souvent été utilisé dans le passé, à Athènes, mais aussi dans les républiques de Florence et de Venise à la Renaissance. Mais depuis la révolution française, il ne subsiste que dans le système judiciaire dans certains Etats, par exemple pour déterminer les jurés des Cours d'assise en Belgique.

Pour l'écrivain flamand, le hasard permettrait de dépasser "nos démocraties devenues impuissantes" et d'impliquer à nouveau les citoyens dans la vie publique. Il permettrait également de prendre des décisions fortes sans craindre le populisme électoral.

M. Van Reybrouck approfondit depuis plusieurs années le thème de la participation citoyenne. Le G1000, grand forum de débat public entre les citoyens et le politique, a débouché en 2012 sur un sommet citoyen et une série de recommandations.