Livres - BD

Les éditions Dupuis ont annoncé mardi le décès de Jidéhem. Véritable pilier du journal "Spirou" des années 1950 à 1970, cet auteur belge s’est éteint ce dimanche 30 avril, à l’âge de 81 ans. Il fut, notamment, le créateur de "Sophie", une des premières héroïnes de la bande dessinée, et un collaborateur régulier d’André Franquin, de 1957 à 1969, aussi bien sur "Gaston Lagaffe" que sur "Spirou et Fantasio".

Né le 21 décembre 1935, Jean De Mesmaeker, de son vrai nom, suivit les cours de dessin à l’institut Saint-Luc, à Bruxelles. Dès 1954, âgé d’à peine 19 ans, il publie "Ginger", une série policière pour le journal "Héroïc-Albums" de Fernand Cheneval. Marqué par l’influence du roman et cinéma noir, cette série suit un détective privé aux méthodes musclées.

Gaston, Starter, des contrats

En 1956, celui qui signe désormais du pseudonyme Jidéhem (transcription phonétique de ses initiales) suit son collègue Maurice Tillieux au journal "Spirou". L’éditeur Charles Dupuis l’envoie comme collaborateur chez André Franquin, un des auteurs vedettes de l’hebdomadaire, qui produit alors chaque semaine des planchers pour "Spirou et Fantasio" ainsi que diverses autres histoires courtes et illustrations. Franquin met son jeune protégé au travail sur "Les chroniques de Starter" (que Jidéhem reprend bien vite tout seul), la rubrique auto du magazine, ainsi que sur "Gaston Lagaffe", qu’il vient de créer, et sur les décors de "Spirou et Fantasio". Jidéhem offrira d’ailleurs son patronyme à M. De Mesmaeker, l’infortuné patron qui tente - vainement - de signer des contrats.

Jidéhem collaborera aux séries de Franquin jusqu’en 1969. Dans l’intervalle, Starter vivra aussi des aventures en bande dessinée. Au cours de l’une de celles-ci, il croisa le chemin d’une petite fille, Sophie, qui va vite les supplanter. Sophie vivra une vingtaine d’aventures parues dans le Journal "Spirou" et en albums. En 1979, Jidéhem reprit, avec un trait désormais plus assuré, son personnage de Ginger, le temps de quatre albums.

Dans les années 1990, Jidéhem sortit des sentiers battus de sa profession, en adaptant des chansons paillardes et grivoises en BD. Les éditions Dupuis lui ont rendu hommage en republiant certaines "Chroniques de Starter" sous le titre "Les voitures de Jidéhem". Les aventures de Sophie furent également reprises en intégrale en 2011.