Livres - BD Après la révélation d'une liste de nominés ne comprenant aucune femme, le Grand Prix du festival de la BD d'Angoulême est sous le coup de vives critiques. Des dessinatrices appellent au boycott et Riad Sattouf se retire de la sélection officielle. 

La liste des nominés pour le Grand Prix 2017 du Festival d'Angoulême comprend trente noms prestigieux, dont Riad Sattouf, l'auteur acclamé des deux premiers tomes de "L'Arabe du futur" et d'autres piliers de la BD contemporaine comme Joann Sfar et Milo Manara. Mais parmi eux, il n'y a aucune femme. Une vague d'indignation a dès lors déferlé sur le petit monde du neuvième art.

Des dessinatrices, qui s'étaient déjà organisées en collectif contre les stéréotypes sexistes véhiculés par les albums BD, appellent via leur site Internet au boycott du vote pour le Grand Prix.

Le dessinateur Riad Sattouf a lui réagi en annoçant sur Facebook son retrait de la compétition.