Livres - BD L'écrivain Hans Ruesch, né le 7 mai 1913 à Naples de parents suisses, est décédé lundi à Lugano. Auteur suisse le plus lu au monde, il était peu connu dans son pays d'origine. Polyglotte, il a écrit ses livres en allemand, anglais et italien notamment.

La nouvelle de son décès survenu après une longue maladie a été donnée par l'agence de presse italienne ansa et a suscité plusieurs réactions en Italie où Hans Ruesch était très connu.

Fils d'industriels suisses établis à Naples, Hans Ruesch avait étudié en Suisse après la scolarité obligatoire en Italie. Avant de se consacrer à l'écriture, il avait été pilote de Formule 1 pour l'écurie Ferrari. Vainqueur d'une trentaine de courses, il s'était retiré suite à un accident.

Lutte contre la vivisection Son premier ouvrage, publié en allemand, est paru en 1937 en Suisse. Il l'avait lui-même traduit en anglais sous le titre "The Racers". Le livre qui décrivait le monde des courses d'automobiles avait été porté à l'écran en 1957 avec Kirk Douglas dans le rôle principal.

Auteur de plusieurs romans, Hans Ruesch s'était consacré à la lutte contre la vivisection dès la moitié des années 70. Son livre "L'Impératrice nue", qui dénonçait le système sanitaire et le recours à la vivisection, lui avait valu de nombreuses condamnations à la suite de plaintes de l'industrie pharmaceutique.