Livres - BD

L’écrivain irakien Hassan Blasim, auteur d’un recueil de nouvelles noires, glaçantes mais drôles, travaille à désacraliser l’arabe. Nous l’avons rencontré lors de son passage à Bruxelles. Entretien Vincent Braun

Il fait partie de ceux qui commencent à compter dans la nouvelle génération d’écrivains arabophones. Pour preuve, "Cadavre expo" (Seuil) est son premier recueil de nouvelles à paraître en français, parmi vingt-cinq langues. Formé au film mais forgé par les mots, Hassan Blasim (né Bagdad en 1973) est Irakien et aussi Finlandais. Après avoir filé en douce de son pays natal, qui l’emprisonne pour ses écrits et ses films, il erre quatre ans sur les routes avant de gagner le pays aux (cent) Mille lacs qu’une amie irakienne lui propose de venir découvrir durant trois mois… Il y vit depuis douze ans.

(...)