Livres - BD Avec "Le français vu du ciel", Marion Charreau propose une aventure inédite. Rencontre.

Et si on comprenait, et donc apprenait, la langue française autrement ? C’est le pari de Marion Charreau qui invite à un singulier voyage dans "Le français vu du ciel", un ouvrage aux allures d’album. Forte de son expérience d’enseignante, elle a transposé en cartes mentales les diverses facettes du français : nuages des adverbes, montagne des verbes, tube des pronoms, village des adjectifs… Chaque double page éclaire un rouage, du centre (le thème principal) à la périphérie (les détails).

"Ce qui compte le plus dans une carte mentale", explique cet auteur qui s’est longuement formé aux beaux-arts, "c’est la clarté des idées et la cohérence des liens que l’ont fait entre les concepts, tous deux au service du sens." Formalisée dans les années 1970 par le psychologue anglais Tony Buzan, la carte mentale, aussi appelée paysage d’information, utilise une forme arborescente pour clarifier, organiser, synthétiser des informations. Au final, tout participe à favoriser la mémorisation en stimulant la logique et l’imagination. "Ce livre apporte un autre regard sur ce que peut être l’apprentissage de la langue française, éclaircir les mécanismes, les termes que l’on apprend sans savoir ce qu’ils veulent dire."

(...)