Livres - BD

Immense classique de la littérature française, "Le Grand Meaulnes" d’Alain-Fournier, publié en 1913, à la veille de la Première Guerre mondiale (pendant laquelle il sera porté disparu près de Verdun en septembre 1914), demeure un incontournable de nos lectures adolescentes, nous plongeant, à la fin du XIXe siècle, dans le surgissement des émotions et des amours de deux garçons se liant d’amitié, François Seurel et Augustin Meaulnes.

Pour la première fois, cet été, le public pourra (re)découvrir "Le Grand Meaulnes", mais sur les planches ! Et en plein air puisqu’il sera joué au domaine du château des Goffes de Pailhe, dit "Le Domaine des Roses". A l’origine de ce projet ? Deux hommes, le comédien Bernard d’Oultremont et le conseiller stratégique Nicolas Rasson, et une femme, Danielle Fire, metteuse en scène. "Ce projet est en fait le fruit d’un beau hasard, raconte Danielle Fire. Il y a deux, trois ans, je suis allée à un récital de poésie au château des Goffes, donc Le Domaine des Roses de Bernard d’Oultremont. J’entre dans la cour du château, je vois cette merveille et je dis à Bernard (d’Oultremont) : ‘C’est le Domaine mystérieux, c’est le Domaine perdu du ‘Grand Meaulnes’’. Et il m’a répondu : ‘C’est exactement ce que j’ai pensé !’ Quelques mois plus tard, nous nous sommes retrouvés par hasard dans un théâtre et il m’a demandé si j’étais d’accord pour mettre en scène et faire une adaptation du ‘Grand Meaulnes’ avec audace et j’ai dit ‘Oui !’."

Adapter "Le Grand Meaulnes" est un sacré défi. Vous n’avez pas hésité ?