Livres - BD La belle initiative de Patrick Weber s’inscrit bien dans le cadre du Cercle.

C’est au Cercle gaulois, lieu emblématique au cœur du cœur des lieux de décisions belges qu’aura lieu la 3e édition du Salon Ecrire l’Histoire ces 2 et 3 décembre de 14 à 18 h. Il rassemblera une centaine d’historiens, essayistes, romanciers, auteurs de BD, venus de Belgique et de France. Pourquoi en ce prestigieux cercle artistique et littéraire au cœur du Parc royal ? Poser la question, c’est y répondre… Si on y revisite l’Histoire, elle s’y fit et s’y fait parfois aussi en direct, juste en face du Palais de la Nation !

En cette année faste en commémorations, Patrick Weber à la base de cette belle initiative reviendra sur le temps des révolutions. La centenaire russe d’abord revisitée pour remettre les pendules à l’heure mais aussi la révolution française et même la révolution belge avec Els Witte voire la révolution congolaise selon Guido de Weerd.

L’histoire s’écrit mais se dessine aussi. C’est pourquoi le Salon accueillera vingt auteurs de BD. S’ils ne sont pas forcément des historiens diplômés, leurs questions valent bien celles des chercheurs patentés. Le Salon illustrera ce rapport entre Histoire et BD au travers d’une exposition consacrée à la série "La Guerre des Lulus", dans laquelle les auteurs la présentent sous le prisme d’enfants, les "Lulus" soit… Lucien, Lucas, Luigi et Ludwig. L’expo permet de découvrir les personnages, les sources, le contexte historique et la manière d’illustrer la guerre. Comme pour ses premières éditions au Coudenberg et l’hôtel de ville, le Salon fera découvrir les lieux qu’il investit. Il y aura aussi des visites guidées du Parc royal. Et on pourra faire plus ample connaissance avec les Archives de la Ville de Bruxelles.

Une noria de conférences et de rencontres

Enfin, comme toute Foire du livre digne de ce nom, le Salon Ecrire l’Histoire accueillera plusieurs conférences et animations. Parmi les temps forts du samedi, on épinglera la conférence de Thierry Lentz sur la présence d’Hitler à Berchtesgaden ou encore un entretien exclusif avec Stéphane Bern. Au menu du Café litteraire, il y aura notamment le samedi la visite de Stéphane Courtois à propos de son "Lénine, L’invention du totalitarisme" et le dimanche, une rencontre autour de la récente initiative du Cercle Léopold III de faire le point sur une certain nombre d’éléments nouveaux à propos de notre quatrième souverain…Christian Laporte


Renseignements : www.ecrirelhistoire.com